Des sites à découvrir

Cet îlot de biodiversité est situé en pleine ville, à quelques centaines de mètres du centre de Jambes. Préservé de l’urbanisation, l’espace naturel de la Poudrière comporte des biotopes aussi rares qu’intéressants, une prairie de fauche et une roselière, notamment. Ces milieux attirent une faune elle aussi exceptionnelle dans un cadre urbain. Grâce à l’aménagement d’un cheminement en caillebotis, à l’installation de panneaux didactiques et au creusement d’une mare, la Poudrière est désormais plus diversifiée et plus accessible. La brochure présente toutes les richesses naturelles de cette zone humide et constitue le complément idéal à une visite sur le terrain. 

Dans le cadre de la mise en valeur de l’arboretum de la Citadelle, 22 spécimens représentatifs de la qualité et de l’intérêt du site sont mis à l’honneur dans cette brochure qui vous offre la possibilité de tout savoir sur l’histoire de ces arbres pour la plupart remarquables. A noter, la clé de détermination qui vous permet de reconnaître au premier coup d’œil : sapins, mélèzes, cèdres ou épicéas.

Depuis leur apogée au cours de la période de reconstruction qui suivra la guerre 14-18, les anciennes carrières d’Asty-Moulin ont bien changé car la vie naturelle y a repris ses droits en composant un nouveau paysage riche en végétation. Ce carnet de route vous invite à découvrir ce site exceptionnel et les richesses du monde végétal qui l’accompagnent.

Cette brochure permet de découvrir quelques plantes inféodées aux pentes rocheuses, milieu de vie privilégié pour certaines espèces, parfois peu banales, et que l’on peut rencontrer au niveau des vieux murs et des rochers abrupts de la Citadelle de Namur. Les plantes évoquées dans ce livret sont pour la plupart facilement observables. Elles sont localisées sur plan et peuvent être observées depuis les sentiers de promenade longeant l’éperon rocheux appelé « Bonnet de Prêtre ». Les illustrations sont assorties d’anecdotes sur l’origine de leur appellation vernaculaire ou sur leur usage de jadis.

La réalisation de cette brochure de sensibilisation au patrimoine végétal mosan s’inscrit dans le cadre du Contrat de Rivière de la Haute-Meuse auquel la Ville de Namur participe depuis une dizaine d’années et tente de vous faire découvrir la végétation naturelle qui colonise la rive droite de la Meuse entre le parc d’Amée et le confluent. Une agréable façon d’agrémenter vos promenades d’anecdotes et d’informations intéressantes.

En parcourant cette brochure vous découvrirez par le menu les secrets de ce site semi-naturel. Sa qualité géologique, sa richesse en espèces végétales et animales, son passé industriel, ses floraisons en cascade et les groupes écologiques présents sur le site. Enfin, une large part est consacrée au point de vue remarquable qu’offre la région de Malonne à cet endroit.

En prononçant le nom de Wépion, on pense immédiatement aux bords de Meuse et à la fameuse fraise à la saveur inégalée. Mais Wépion possède un riche passé industriel au travers du travail de la pierre et du fer. La forêt de la Marlagne tant présente autrefois s’est progressivement réduite ne laissant plus qu’un écosystème forestier aujourd’hui morcelé. Heureusement de nombreux espaces semi-naturels subsistent encore. Cette brochure vous emmènera à la découverte historique et biologique des richesses de cette fille de Meuse.